vendredi 28 novembre 2014

L’ENLEVEMENT

« Car le Seigneur Lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. Ensuite, nous les vivants qui seront restés, nous serons tous enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. 1 Thessaloniciens 4 :16-17

La pensée de l’Enlèvement est tous les jours présente à mon cœur. Il y a cinquante ans, lorsque nous avons commencé nos premières colonies de vacances, les enfants attendaient la Venue du Seigneur ; ils en parlaient couramment. Cet enseignement nous était donné dans l’Eglise de Dieu. Il faisait partie de toute notre joie : partir avec le Seigneur, enlevés, soulevés, dans la nuit quand nous dormions, ou le jour, au son de la trompette, à la voix d’un archange… ! Et nous chantions : Quel merveilleux jour ce sera quand nous serons tous pris dans les airs…
Aujourd’hui, alors que ce jour est de plus en proche, nous n’en parlons plus. Mais plus que cela, beaucoup de pasteurs n’y croient plus !!! Ne préparent plus le peuple de Dieu pour ce grand évènement. Pourquoi ? Nous sommes rentrés dans l’apostasie ! Chacun fait ce qu’il veut, croit ce qu’il veut. La force du peuple saint s’affaiblit…(Daniel 12 :7).
Nous n’avons jamais été aussi proches de cet évènement. Oui, la force du peuple saint s’affaiblit de plusieurs manières : la première par la séduction, séduction des yeux : le monde est accaparé par l’internet et captivé par le net, le filet sous lequel se cachent la pornographie, le sexe, les meurtres, toutes sortes de violences. Ce filet couvre déjà la terre, le Seigneur en parle dans Luc 21 :35. Je sais, j’ai déjà parlé de ce sujet dans une autre lettre, je l’ai aussi prêché, enregistré, mais le Saint-Esprit me sollicite à vous avertir, bien-aimés, à vous préparer pour son Enlèvement, nous préparer dans la pureté, la sainteté, ne devez rien à personne, soyez en paix avec tous les saints, y compris votre famille.
« Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour ni l’heure » Matthieu 25 :13

jeudi 27 novembre 2014

PROCLAMER

« Prenez aussi le casque du salut et l’Epée de l’Esprit

qui est la Parole de Dieu » Ephésiens 6 :12

J‘ai lu l’histoire d’un jeune homme, que nous appellerons Pierre. Il avait prié pour sa sœur liée par la drogue et toutes sortes d’immoralités. Elle vivait dans l’iniquité. Un week-end, alors que leur mère était absente, sa sœur amena à la maison un garçon d’allure athlétique. Ils allèrent dans la chambre de leur mère. Pierre était totalement dépassé, alors il dit à Dieu : Que dois-je faire ? Dieu lui répondit : Jette le gars dehors !
Il alla dans la chambre de sa mère, ordonna à sa sœur de se rhabiller, et dit à ce garçon : Comment réagirais-tu si un gars arrivait chez toi avec ta sœur pour dormir dans le lit de ta mère ? Le garçon répondit : Je le mettrais dehors – Alors, dit Pierre, rhabille-toi et sors. C’est ce qu’il fit.
Sa sœur était furieuse ! Quand elle partit pour l’école, il commença à PROCLAMER la Parole du salut pour sa sœur et revendiquer son âme :
-          Satan, tu ne peux posséder aucune partie de ma sœur. Tu ne peux avoir aucun pourvoir sur ma sœur.
Pierre continua à prier pendant trois mois ainsi. Puis un jour, sa sœur lui dit : Je veux être sauvée !
La Parole de Dieu avait coupé tous les esprits mauvais qui tournaient autour d’elle. Par la Parole le Seigneur a fait d’elle une autre personne.
Apprenez à revendiquer les âmes qui tiennent vraiment à cœur.

mercredi 26 novembre 2014

APPUYONS-NOUS SUR L’ETERNEL AUJOURD’HUI (SUITE)

« Il prit en main son bâton, choisit dans le torrent cinq pierres polies, et les mit dans sa gibecière de berger et dans sa poche. Puis, sa fronde à la main, il s’avança contre le Philistin. » 1 Samuel 17 :40

3ème pas de la foi : DAVID COURUT AU-DEVANT DE GOLIATH.
En un mot, il courut au-devant du danger. Il n’a pas fait semblant : quatre pas en avant, quatre pas en arrière…Il s’est rapidement avancé vers son ennemi.
4ème pas de la foi : il prend LA PIERRE, la place dans sa fronde.
Dans chaque combat, Dieu nous donne des moyens pour en sortir. Ceux-ci peuvent être aussi modestes qu’une pierre et une fronde, mais Dieu a, dans notre épreuve, la pierre qui renversera ou aplatira NOTRE MONTAGNE, notre ennemi. Nous avons tous des géants à tuer. Dieu utilisa cinq pains et deux poissons pour nourrir une foule, mais il resta la foi de Jésus pour les multiplier.
Cherchez LE MOYEN qui va détruire vos problèmes.
5ème pas de la foi : IL TIRE : c’est toujours le point stratégique, car, si David avait raté, c’en était fini POUR LUI ET POUR L’ARMEE DE L’ETERNEL. Mais dans chaque acte de foi il y a un risque. Jésus s’est risqué SUR LA CROIX. CE RISQUE FUT NOTRE SALUT. Il n’y a pas de victoire sans risque. Dans ce drame sanglant, Jésus, sur la Croix, pardonnait au brigand mais aussi clouait en spectacle les principautés, les princes de ténèbres.
Aujourd’hui, positionnez-vous dans les cinq pas de foi de David.

mardi 25 novembre 2014

APPUYONS-NOUS SUR L’ETERNEL AUJOURD’HUI

« Il prit en main son bâton, choisit dans le torrent cinq pierres polies, et les mit dans sa gibecière de berger et dans sa poche. Puis, sa fronde à la main, il s’avança contre le Philistin. » 1 Samuel 17 :40

David tua Goliath avec une seule pierre et du premier coup, mais en ramassa cinq au torrent. CINQ est le chiffre de la REDEMPTION. Ces cinq pierres représentent cinq pas de la foi.
1er pas de la foi : JE MARCHE CONTRE TOI AU NOM DE L’ETERNEL DES ARMEES, du Dieu des troupes d’Israël que tu as mises au défi.
L’Armée d’Israël était effrayée par Goliath. Elle était tenue psychologiquement en défaite par ce géant. Toute une armée de plusieurs centaines d’hommes avait peur d’un seul homme dans lequel il y avait des légions de démons. Ce jeune homme, David, enseigne l’armée d’Israël et son roi Saül que ce n’est pas avec la cuirasse, l’épée, le javelot qu’ils allaient vaincre l’ennemi, mais par la parole confessée face à l’Eternel. Le premier pas, c’est au Nom de l’Eternel des Armées. Nous aussi, c’est par la parole que nous vaincrons d’abord notre Ennemi, le diable, déguisé en Goliath.
2ème pas de la foi : AUJOURD’HUI, TU MOURRAS ! Défaite de l’Adversaire, aujourd’hui et pas demain. Depuis plusieurs jours, Israël était face à l’adversaire. IL NOUS FAUT DETERMINER NOS DATES DE VICTOIRES. Le diable tenait les finances Messagères au-dessous du niveau, et cela pendant un mois. Nous revenions d’un voyage humanitaire en Albanie. Nous avions apporté de l’aide pour l’hiver, ainsi que des livres « Afin que les chaînes tombent » en albanais. Satan essaya de me déstabiliser dans ma foi. Mais je pris le bouclier de la foi. Je dis : A la fin de cette semaine le compte sera rétabli. Le vendredi, il était remonté aussi haut qu’il était descendu. Gloire à Dieu !
Nous devons fixer les dates de nos victoires AUJOURD’HUI.
A suivre…

lundi 24 novembre 2014

PETITS ENFANTS, N’AIMONS PAS LES IDOLES. Saint Jean

« Et il me conduisit dans le parvis intérieur de la maison de l’Eternel. Et voici, à l’entrée du temple de l’Eternel, entre le portique et l’autel, il y avait environ vingt-cinq hommes, tournant le dos au temple de l’Eternel et le visage vers l’Orient : et ils se prosternaient à l’Orient devant le soleil. » Ezéchiel 8 :16

Je pense parfois aux souffrances de Dieu, le Père, devant l’ingratitude de ses enfants rétrogrades. Adorer le soleil. Cette coutume barbare, païenne, est encore de mode aujourd’hui. Derrière le soleil se cache celui qui veut être adoré : SATAN. C’est en fait vers lui que montent les louanges des adorateurs. Il y a quelques années, les média nous ont parlé d’un suicide collectif : la secte adorait le soleil. Le monde fut consterné et associa, malheureusement, à cette secte, des chrétiens évangéliques bien établis sur la Parole de Dieu. Le monde manque de discernement, de jugement. Quel dommage ! Sachons rester près de la volonté de Dieu, de sa Parole.
Aujourd’hui, attachez-vous fortement au Seigneur. Recherchez le, lui seul, au travers de sa Parole. Confessez son Nom autour de vous. Dénoncez les œuvres du Malin afin que le monde soit épargné.

dimanche 23 novembre 2014

SAUL ANIME D’UN ESPRIT D’EPOUVANTE

« L’Esprit de l’Eternel se retira de Saül, qui fut agité par un mauvais esprit venant de l’Eternel. » 1 Samuel 16 :14

Désormais, la formation de David passera par les angoisses du roi déchu. David est oint pour la royauté mais pas encore prêt à monter sur le trône. Il devra passer par une longue et dure école. Saül est mentalement malade, sa rébellion, son orgueil ont ouvert la porte à un mauvais esprit qui l’agite de temps à autre. Ses serviteurs désemparés font appel à David, chantre de l’Eternel, jouant de la harpe. La présence de David, son onction, sa louange, éloigneront le mauvais esprit. Saül aima David, il en fit son porteur d’armes. Ainsi, David accèdera au trône une marche à la fois.
L’esprit de TOURMENT qui agite, oppresse Saül, est une forme d’asthme car il a du mal à respirer, il s’étouffe, panique. C’EST LA MORT EN FACE !
Dans un premier temps, Dieu avait formé David alors qu’il gardait le troupeau de son père. Là, il protégeait les brebis. Il apprit à tuer le lion. Ce fut son service militaire physique. Son premier test fut Goliath qu’il vainquit. Maintenant, David devait passer par une seconde étape de formation : apprendre le combat spirituel. Il sera confronté à plusieurs esprits démoniaques agitant Saül : folie, jalousie, meurtre. David, l’oint de l’Eternel SERA FORME AU MINISTERE DE LA GUERRE ET DE LA ROYAUTE par une longue persécution du roi Saül.
Arrêtons de refuser les étapes de formation. Nous ne serons vainqueurs que sur les points où nous aurons vaincu. NOS DIVERSES EPREUVES NOUS PREPARENT A DE GRANDES VICTOIRES. David sera le plus grand guerrier et vainqueur de tous les temps. Son nom est immortel.
Aujourd’hui, acceptez votre épreuve de formation quelle qu’en soit la durée. Dieu ne vous enverra jamais à la guerre sans avoir fait vos preuves AU COMBAT. Acceptez LA DIFFICULTE. Voyez comment y faire face. LOUEZ L’ETERNEL. Louons l’Eternel dans nos maisons. Eloignons les mauvais esprits. Prononçons la Parole de Dieu à haute et forte voix. Prenons autorité sur toute la puissance de l’Ennemi. Et cela, AUJOURD’HUI.

samedi 22 novembre 2014

LA CORRUPTION

« Le peuple, voyant que Moïse tardait à descendre de la montagne, s’assembla autour d’Aaron, et lui dit : «  Allons ! Fais-nous un dieu qui marche devant nous, car ce Moïse, cet homme qui nous a fait sortir du pays d’EGYPTE, nous ne savons ce qu’il est devenu. » Exode 32 :1

LA CORRUPTION, c’est s’éloigner de la confiance en Dieu à cause du retard. Le mot corruption n’est pas seulement utilisé par Dieu pour les œuvres de la chair.
Corruption signifie : changement de ce qui est solide à quelque chose de putride, décadent. La corruption, c’est quelque chose qui succède à un état sain et bon, mis qui ne l’est plus à cause de son exposition dans de mauvaises conditions. La putréfaction prend place.
Israël fut accusé par Dieu de corruption surpassant celle de ses ennemis païens. Alors que Moïse était sur le Mont Sinaï avec le Seigneur, les Israélites décidèrent de construire un autel et d’adorer le veau d’or. Ils mangèrent et burent, dansèrent et ‘s’amusèrent’ devant cette idole. Dieu, voyant cela, dit à Moïse : « Descends, car ton peuple que tu as fait monter du pays d’Egypte s’est corrompu ». Cette corruption était si grande aux yeux de Dieu qu’Il décida de les consumer tous. Pourquoi Dieu était-il si en colère ? Etait-ce parce qu’ils étaient nus, dansaient, se prostituaient devant cette idole ? La tristesse de Dieu était plus profonde que cela : quelques jours auparavant Dieu les avait fait sortir d’Egypte où ils avaient été esclaves, traverser la Mer Rouge, conduits dans le désert, la nuée pendant le jour et la colonne de feu pendant la nuit.
La corruption atteignit leur cœur parce que MOISE TARDA sur le Sinaï, alors que Dieu lui dictait ses merveilleux Plans, ses Lois de protection et de succès pour combattre leurs ennemis. Dieu leur préparait CANAAN, des maisons déjà construites, des vergers déjà plantés. Israël aveuglé perdait pied devant le veau d’or. Aujourd’hui, nous sommes pareils à Israël. Si la réponse de Dieu tarde nous cherchons immédiatement des solutions humaines ou occultes. Nous ne supportons pas LE RETARD de Dieu. Retard apparent car en réalité Dieu agit, prépare. Dieu n’est jamais en retard, il est toujours à l’heure. Dieu n’est jamais pressé. L’impatience, l’incrédulité altèrent, corrompent notre foi. Acceptez d’attendre la réponse de Dieu. Ne bougez pas. Elle arrive…Jésus nous dit : Mon Père agit, moi aussi j’agis » Jean 5 :17

vendredi 21 novembre 2014

DAVID S’APPUIE TOTALEMENT SUR TOUTE L’ARMURE DE DIEU

« Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. » Ephésiens 6 :12

David a refusé la lance et les vêtements de combat de Saül. Saül avait déjà perdu l’onction. Il était encore roi mais la force que Dieu lui avait donnée lui avait déjà été retirée. David n’a pas voulu être ENCOMBRE.
Retenons ici un enseignement : n’acceptons pas LES VETEMENTS USES d’hommes et de femmes qui ont perdu l’onction de Dieu, seraient-ils même chefs de mille, de dix mille, de cent mille. David connaissait son Dieu. Il avait été formé dans LE DESERT alors qu’il gardait LES BREBIS DE SON PERE.
Ne nous appuyons jamais sur l’homme qui n’est que chair, mais ayons pour appui LA PAROLE DE NOTRE DIEU, car malheur à l’homme qui se confie dans l’homme (Jérémie 17 :5).

jeudi 20 novembre 2014

DIEU AIME NOUS ENCOURAGER

« Mais je serai avec toi, et tu battras Madian comme un seul homme. »

Juges 6 :16

La présence de Dieu dans notre vie est garante de la victoire sur la crainte et tous ses dérivés.
Moïse a connu la crainte de s’exprimer devant Israël car il était bègue.
Dieu choisit des bègues pour parler en son Nom car il confond la force et la sagesse des hommes.
« C’est par des hommes aux lèvres balbutiantes que je parlerai à ce peuple et ils ne m’écouteront même pas, dit le Seigneur ».
A notre époque, Dieu a choisi Oral Robert’s qui était bèque, Benny Hinn qui bafouillait, et bien d’autres encore…
Il y a quelques années en arrière, Smith Wigglesworth effectuait un voyage en Suisse. Dans la rue il fut poussé à arrêter un jeune homme. :
-          Tire la langue, lui dit-il. Et posant son doigt sur celle-ci, déclara : cette langue prêchera l’Evangile.
Ce garçon était bègue. Il commença  ministère et le poursuivit pendant plus de cinquante ans, sans jamais bafouiller en chaire. Je l’ai entendu des dizaines de fois. Il était  très apprécié pour son éloquence. En dehors de la prédication il lui arrive encore de bégayer…
Moïse était convaincu que sa victoire dépendait de la présence de Dieu et Dieu l’exauça.

mercredi 19 novembre 2014

LA LOI DES PREMICES

« Honore l’Eternel avec tes biens, Et avec les prémices de tout ton revenu : Alors tes greniers seront remplis d’abondance, Et tes cuves regorgeront de moût. » Proverbes 3 :9-10

En Angleterre, en septembre-octobre, les Chrétiens ont coutume de dresser une table avec tous les fruits de la saison des moissons. C’est beau, si coloré, un réel festival pour les yeux ! C’est la fête des PREMICES. Ici une citrouille orange, là des grappes de raisins noirs et jaunes, des piments, des courgettes, des aubergines. Tout ceci pour dire : MERCI, MERCI, O Père, pour tous ces bienfaits que tu as répandus sur nous.
La loi des prémices s’adresse aussi à nos finances. Je donne mes dîmes et mes offrandes à l’Eternel car, ainsi, je plante pour Son Royaume. Je moissonnerai en retour pour replanter encore dans Son Royaume. Notre dîme doit être le premier chèque que nous faisons chaque mois : les prémices ! Tous ceux qui le font ne sont jamais dans le besoin. Je dirai même que les prémices de nos revenus sont le levier de nos bénédictions : les greniers seront abondamment remplis, les cuves regorgeront de vin nouveau. Ces bénédictions sont d’ordre spirituel et matériel. Depuis que j’applique ce principe dans ma vie, je ne manque jamais de rien.